Le bug de Noël: Des milliers d’abonnés SFR sans téléphone et sans internet

MIO 26 décembre 2015 Commentaires fermés sur Le bug de Noël: Des milliers d’abonnés SFR sans téléphone et sans internet

Parisien a relaté que des milliers de clients de SFR ont passé de malheureuses fêtes de Noël depuis jeudi dernier. « En clair, la ligne chez leur ancien opérateur a bien été coupée mais SFR n’a pas pris le relais. Du coup, ces abonnés se sont retrouvés sans service d’Internet ni de téléphone ».

Des abonnés sans téléphones et sans internet

Le bug de Noël: Des milliers d'abonnés SFR sans téléphone et sans internet

Le bug de Noël: Des milliers d’abonnés SFR sans téléphone et sans internet

Des abonnés de l’opérateur SFR ont été privé de téléphones et d’internet alors que les appels à la famille est importants pendant ces jours de fête. Ce problème vient d’  « une surchauffe sur les portabilités » a confié l’opérateur au quotidien Parisien. « Il y a un peu plus de deux semaines, SFR a voulu frapper fort en cassant les prix avec RED, une offre surnaturelle (dixit la pub) composée d’un forfait Internet fibre + forfait mobile sans engagement 4G, comprise entre 5,99 € et 25,99 € par mois », rappelle le quotidien. D’après ce dernier, les abonnés ont déjà dû gérer « des problèmes de cartes SIM pas envoyées et de numéros résiliés ».

Les origines des problèmes

Il y plus de deux semaines, l’opérateur a bradé ses prix avec RED, l’offre est composée d’un forfait Internet fibre +un forfait mobile sans engagement 4G au prix entre 5.99 euros et 25.99 euros par mois. Le prix est bien intéressant mais les problèmes se sont accumulés. Après le problème des cartes SIM non envoyées et de numéros résiliés,  l’opérateur aurait dû faire face aux plaintes des milliers d’abonnés au sujet de la « portabilité ». La ligne chez SFR a été coupée alors que l’opérateur n’a pas pris le relais au détriment des abonnés qui sont privés du service d’Internet ni de téléphone.  Et lorsque le Parisien a contacté l’opérateur, la direction a simplement évoqué « une surchauffe sur les portabilités ».

Il n'est plus possible de faire de commentaire.