News

Geekbench : Xiaomi risque le bannissement sur la plateforme

Xiaomi Geekbench
Rate this post

Geekbench surprend une tricherie de Xiaomi. Après le cas de Samsung et de OnePlus, la firme chinoise se situerait également sur la sellette. Le fabricant propose des puissances différentes sur ses appareils, en fonction des applications utilisées. La pratique se trouve-t-elle acceptable ?

Xiaomi bride selon les situations

La supercherie de Xiaomi subsiste dans le changement des performances en fonction des applications utilisées. Android Police a accompli un test sur le Xiaomi 12 X et 12 Pro. Le contrôleur aurait procédé aux vérifications, avec les logiciels officiels et modifiés de Geekbench. Avec la version initiale de Geekbench, les performances se trouvent améliorées, mais baissent lorsque d’autres applications se mettent en route.

En effet, après la comparaison des résultats, les comportements des deux smartphones diffèrent. Le 8 Gen1 du 12 Pro semble plus touché par les déclins de performance par rapport au 888 du 12 X. Geekbench ou le jeu Genshin Impact atteignent jusqu’à 50 % de prouesses supérieures avec un seul cœur du processeur. Ces mêmes productivités se réduisent avec des applications comme Chrome ou Netflix. Les écarts s’avèrent moins significatifs avec le Xiaomi 12 X.

Geekbench réagit

Geekbench détient une liste de smartphones supprimés, en raison de tricherie au niveau des configurations. Une fois radié, la politique de Geekbench stipule l’impossibilité de réinsertion du mobile. Ainsi, même si le constructeur procède à des réajustements, le bannissement reste définitif. Le Poco F2 Pro et le Xiaomi Mi 11 risquent de quitter le haut du plateau si des anomalies se confirment. Divers appareils de Samsung intègrent déjà la liste noire.

Le Xiaomi 11 T Pro possède également des profils de performances différentes selon les applications, surtout avec les jeux. Déçu de cette découverte, le Président de Geekbench, John Poole traduit son désappointement avec la suppression du smartphone du tableau des scores. D’autres mobiles Xiaomi pourraient subir le même sort. Monsieur Poole prend au sérieux sa mission de contrôle. En effet, les investigations de Geekbench continuent pour trouver les appareils condamnables.

Xiaomi, Samsung et divers fabricants instaurent des manœuvres sur leurs appareils pour plusieurs raisons. La plus compréhensible consiste à l’économie de la batterie. Mais la pratique s’avère moins tolérable pour les gamers. Les joueurs apprécient les performances et exigent un taux d’image par seconde plus élevé. Cependant, le SoC Snapdragon 8 Gen 1 génère plus de chaleur comparée aux autres SP moins puissants. Xiaomi choisit alors d’éviter la surchauffe au confort de ses utilisateurs.

Conclusion

Comme divers autres fabricants, Xiaomi diminue ou augmente les performances de ses smartphones pour optimiser le fonctionnement des différents composants des appareils. Cette manœuvre s’avère déplorable pour un constructeur de cet acabit, car elle fausse les configurations officielles affichées.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ Populaire

To Top