News

Nothing prend Apple comme référence, mais avec un écosystème plus ouvert

Nothing Phone
Rate this post

Lors du keynote du 23 mars, l’avènement du très attendu « Phone 1 » se trouvait absent. Par contre, Carl Pei profite de cette occasion afin d’éclaircir la position de Nothing. L’entreprise propose une technologie orientée sur la communauté et se présente comme l’alternative convaincante à Apple.

De la performance avec un écosystème plus permissive

Nothing veut annihiler les limites et amener de l’optimisme à ses utilisateurs. En effet, Pei ambitionne d’ériger son système d’exploitation de manière à pouvoir tirer le meilleur de toutes les technologies. Cela induit à une expérience limpide même si l’usager utilisait des accessoires Apple sur le smartphone Nothing. Dans l’ensemble, la firme souhaite optimiser toutes les technologies, au lieu de se parfaire elle-même.

Le PDG de Nothing reproche à Apple sa vision fermée de la création et de l’adaptation des produits. En réalité, au moindre écartement de l’écosystème Apple, un défaut d’intégration se remarque. Ce manque d’assimilation entraînerait une baisse de la qualité de l’immersion. En réponse à cela, la conception du Phone 1 se baserait sur le fait de révéler l’excellence des accessoires. La firme créerait même des widgets spéciaux pour les produits tiers, à l’instar des Airpods ou les Teslas.

En outre, le Phone 1 devrait se trouver disponible l’été 2022. À part ses 3 ans de mises à jour logicielles, il disposerait également de 4 ans de mises à jour de sécurité. Les usagers pourront alors l’utiliser pendant 4 ans avant de penser à changer de smartphone. La divulgation du design et du prix demeure inexistante jusqu’ici. Par contre, le produit se classera sûrement dans la catégorie des appareils abordables.

À quoi ressemblerait Nothing OS ?

Dans sa conférence virtuelle, Carl Pei donne des préfigurations de Nothing OS. Selon le fondateur de Nothing, les applications bloatware préinstallées diminueraient de 40 %. L’interface optimiserait le traitement des applications en fonction de la fréquence d’utilisation. Cela assurerait des applications fluides et des transitions sans heurt. En même temps, Nothing OS fermerait les applications en arrière-plan inutilisées afin d’attribuer plus de RAM aux applications plus usitées.

Le système d’exploitation veut également soustraire les usagers de la distraction des animations, les notifications, les polices…. Pei annonce la disponibilité du Nothing OS au mois d’avril de cette année. Suivant ses dires, nous nous attendons donc à une interface épurée, inspirée à la base sur Android Stock. Cette surcouche devrait refléter la philosophie ouverte du fabricant. Nothing prétend disposer du meilleur de l’expérience Android pure et aspirerait à le ramener au fondamental.

Conclusion

Par ailleurs, la société annonce un nouveau cycle d’investissement communautaire de 10 millions de dollars. Pour rappel, la précédente levée de fonds atteignait 1,5 million de dollars en 54 secondes seulement. Les investisseurs pourront accéder à une communauté privée et à des avantages exclusifs.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

+ Populaire

To Top