Samsung : une nouvelle batterie en forme de popcorn

Tahia 28 novembre 2017 Commentaires fermés sur Samsung : une nouvelle batterie en forme de popcorn

Samsung cherche d’innover la batterie de ses smartphones et la marque a réussi de produire une batterie capable de se recharger plus d’une fois un smartphone et cela se fait plus vite en plus.

Samsung : une nouvelle batterie en forme de popcorn

Samsung : une nouvelle batterie en forme de popcorn

Cela a fait longtemps que Samsung pense produire de nouvelles batteries disposant plus d’autonomie et maintenant la marque a réussi à en fabriquer tandis qu’un brevet sur la batterie capable de recharger un smartphone en seulement quinze minutes. C’est le top chrono.

Pour se rattraper de ses erreurs avec les Galaxy Note 7, Samsung lancera sa nouvelle batterie qui est capable de recharger un smartphone en quelques minutes. Pour rappel, la batterie du Galaxy Note 7 était un vrai désastre.

Comment Samsung fait pour faire durer l’autonomie de son smartphone ?

C’est simple, la firme a fini par synthétiser des « billes de graphène » qui est déjà intégrées à un téléphone Samsung, celui-ci fera augmenter l’autonomie du téléphone à 45%, l’utilisateur finira de le recharger à 100% au bout de 12 minutes seulement. On le sait déjà, pour recharger une batterie actuelle on doit attendre jusqu’à une heure pour que le chargement soit complet.

Samsung a analysé plusieurs manières pour faire durer l’autonomie de sa nouvelle batterie alors les chercheurs ont trouvé comme solution du dioxyde de silicium (SiO2), celui-ci a été fait sous forme de « popcorn tridimensionnel ». C’est déjà officiel car la marque l’a breveté en Corée du Sud et aussi aux Etats-Unis selon « Financial Times » .

Dommage que pour le moment, cette nouvelle batterie sous forme de popcorn ne pourra pas être intégrée aux futurs Galaxy S9. Kim Young-woo de SK Securities  a expliqué que « C’est une excellente technologie avec diverses applications potentielles, mais il faudra beaucoup de temps pour que les batteries à base de graphène soient produites en masse » au « Financial Times ».

Il n'est plus possible de faire de commentaire.