Une suppression 1100 emplois chez Lenovo

Thomas 27 septembre 2016 Commentaires fermés sur Une suppression 1100 emplois chez Lenovo

Après Yahoo, Microsoft et Intel c’est au tour de Lenovo de procéder à un licenciement. Cette firme chinoise qui à titre de rappel a racheté Motorola en 2014 a licencié aux environs de 1100 salariés appartenant à cette branche.

Lenovo a procédé à une restructuration de son entreprise

Depuis le début de cette semaine nous avons entendu parlé d’un licenciement d’employés chez Lenovo, eh bien, la firme a tenu parole la suppression a eu lieu ce jour.

Une suppression 1100 emplois chez Lenovo

Une suppression 1100 emplois chez Lenovo

Lenovo a licencié aux environs de 1100 salariés dont la majorité appartient à Motorola, la firme américaine que la firme a rachetée il y a deux ans soit le mois d’octobre 2014. Tout comme les autres firmes renommées dans le domaine de la technologie Lenovo a aussi procédé à une restructuration de son entreprise entrainant le licenciement de 1100 employés. 1100 employés c’est à peu près 2% des effectifs de Lenovo qui compte 55 000 actuellement. Comme nous l’avons dit tout à l’heure, ce licenciement concerne l’équipe de production des smartphones de la marque Motorola. Selon Lenovo ce licenciement a été mis en place en raison d’une intégration stratégique en cours entre sa firme et son activité smartphone Motorola. La firme chinoise a aussi l’intention de rationaliser son portefeuille de produits pour réduire les dépenses donc mais pour s’investir un peu plus sur le marché des smartphones. Ce licenciement a donc pour but de stabiliser la situation financière de Lenovo.

Un licenciement qui n’est pas la première au sein de la firme

A titre de rappel, ce n’est pas la première fois que Lenovo procède à un licenciement, l’année dernière la firme a déjà supprimé 3200 emplois. Une suppression qui avait toujours but de stabiliser la situation financières et économiques de la firme, surtout rappelons-nous que l’année dernière les ventes de PC ont commencés à chuter gravement et sur le secteur du mobile les nouveaux constructeurs chinois se sont vite multipliés. En supprimant ces emplois, Lenovo a donc pu économiser plus de 1,35 milliard de dollars par an en salaire. Bref, avec cette nouvelle suppression la firme devrait économiser un peu plus, la firme qui détient maintenant le siège de Motorola Mobility à Chicago  refuse un transfert en Caroline du Nord où se trouve le siège de la firme.

Il n'est plus possible de faire de commentaire.