Google sanctionné gravement par la Commission nationale de l’informatique et des libertés la « Cnil »

Thomas le 08.02.2014 à 10:45 1

Début janvier, la CNIL a infligé une sanction à Google pour non-respect de « la loi informatique et libertés » avec sa politique de confidentialité des données personnelles sur internet. Ce plus grand moteur de recherche devra donc payer une amende de 150 000 € mais aussi encore plus dure de divulguer cette sanction sur sa page d’accueil, une telle punition pour Google .

Pour se passer de la deuxième sanction ce site a fait semblant de créer un bug au niveau de sa connexion.

google

Encore 150000 euros de plus après les quelques milliards que Google a dû payer, il n’y a pas longtemps à la Comité Nationale de l’Informatique et des Libertés. Les amendes ne se font pas rares pour ces entreprises renommées.

Google avait honte de publier ce châtiment infligé par la CNIL sur son site d’où il a envoyé une demande d’alléger sa sanction auprès de ce dernier, mais la réponse a été claire aucun changement ne sera fait. Ce site devra dévoiler ce fait à tous les internautes pendant 48 h.

«La formation restreinte de la Commission nationale de l’informatique et des libertés a condamné la société Google à 150 000 euros d’amende pour manquements à la loi « informatique et libertés ». Décision accessible à l’adresse suivante: http://www.cnil.fr/linstitution/missions/sanctionner/Google/ » Ce fut le blog que Google a dû afficher en grand public sur sa page d’accueil.

D’après cette épingle, le site de la Cnil s’est planté vu le nombre impressionnant d’internautes désirant voir les actualités sur cette sanction. Mais ce problème a pu être réglé dans les quelques heures suivantes.

google

Pauvre Google!!! Se dévoiler en plein public alors que ce site figure parmi l’un des plus grands moteurs de recherches n’ayant jamais exister depuis la création du réseau internet.

1 Commentaire »

  1. quelqu'un 8 février 2014 à 12:04 -

    Non mais sa ne va pas de les plaindre. Ils nous espionnent et nous on doit accepter,moi je dis qu’il mériterais une amende plus forte, a distribuer à TOUT les français qui utilisent google vu qu’ils savent qui utilise leur site.