Apple rêve à conquérir le marché indien

MIO 28 octobre 2016 Commentaires fermés sur Apple rêve à conquérir le marché indien

Les 700 millions d’utilisateurs de mobiles en Inde font rêver Apple. Hélas, le marché est déjà dominé par les smartphones d’entrée de gamme de Samsung.

Apple rêve à conquérir les consommateurs indiens

La firme de Cupertino perd peu à peu sa croissance en Chine, contrairement à son succès en 2015. Outre ses ventes de smartphone qui baissent considérablement, les nouveaux concurrents locaux montent en puissance tels Oppo et Vivo.

Apple rêve à conquérir le marché indien

Apple rêve à conquérir le marché indien

Depuis plusieurs trimestres déjà, la firme de Cupertino préconise les promesses du marché indien. Elle s’imagine déjà appartenir le marché indien qui compte 700 millions d’utilisateurs de téléphones mobiles et qui fait des ventes beaucoup plus élevées que celles du marché américain.

Par contre, en réalité c’est Samsung qui profite le marché pour le moment tandis que son concurrent Apple en rêve. Au moins une bonne nouvelle pour cette firme qui est sérieusement affectée par les problèmes du Galaxy Note 7. Le fabricant coréen occupe le deuxième marché mondial de smartphone, après la Chine. Il est en croissance de 23%. Et d’après Counterpoint Research, au troisième trimestre, il a assuré les 22.6% des livraisons de smartphone en Inde alors que son premier concurrent Micromax est à 9.9%.

Le marché de smartphones indien est dominé par Samsung

Les téléphones classiques et les « features phones » dominent encore le marché de smartphones indien. Plus de 50% des téléphones commercialisés sont représentés par ces types de téléphones et qui de plus est dominé à 21.1% par Samsung. Au cours du trimestre, les livraisons des terminaux mobiles réalisées par le constructeur coréen sont de 21.7%.

Ainsi, Samsung trône sur le marché de smartphone Indien et Apple n’est pas dans la liste. La raison c’est le prix de ses smartphones. Les modèles des smartphones vendus en Inde sont à moins de 150 dollars. Mais d’après l’estimation de la firme, dans 10 ans, la classe moyenne sera suffisamment grande et lui permettra de décoller sur le marché.

Il n'est plus possible de faire de commentaire.