Apple : L’iPhone 8 serait équipé d’un laser 3D pour doper réalité augmentée et photographie

Tahia 13 juillet 2017 Commentaires fermés sur Apple : L’iPhone 8 serait équipé d’un laser 3D pour doper réalité augmentée et photographie

Le module VSCEL pourrait être utilisé sur le prochain smartphone d’Apple, l’objectif c’est de mieux préciser le positionnement de l’appareil dans son environnement et pour que son intégration dans la réalité augmentée soit améliorée et que les photos soient faites plus rapidement.

L’annonce officielle de l’outil pour créer des applications de réalité augmentée

Apple : L’iPhone 8 serait équipé d’un laser 3D pour doper réalité augmentée et photographie

Apple : L’iPhone 8 serait équipé d’un laser 3D pour doper réalité augmentée et photographie

Depuis le mois de juin dernier, ainsi qu’après qu’ARKit a fait une annonce officielle de l’outil avec lequel les développeurs pourront concevoir des applications de réalité augmentée. La firme à la pomme est très sérieuse sur ce point. Les premières applications ont des résultats plus ou moins épatants. L’iPhone est ainsi utilisé pour mesurer ou pour entrer dans une autre dimension par le biais d’une porte dérobée.

Hier, Apple a annoncé qu’il a rencontré des problèmes logiciels dans l’intégration de deux nouvelles technologies dans son smartphone anniversaire.  FastCompany débarque avec ses commentaires indiquant que les ingénieurs de la marque pomme croquée travailleraient minutieusement sur l’intégration d’un système 3D laser de son appareil photo principal au dos de son iPhone. Il parait qu’avec ce nouveau capteur, son utilisateur pourrait mieux mesurer la profondeur de champ, la distance entre le terminal et les objets à filmer et perçus par le capteur photographique. Ainsi, la réalité augmentée et la photographie sont assurées.

Le fonctionnement du système laser VSCEL

Le système laser VSCEL rend l’iPhone plus performant et le positionne plus précisément dans l’espace, ce qui améliore le développement de la réalité augmentée.  Le faisceau laser que les modules VSCEL produisent, sera transmis par les objets qui se trouvent sur son trajectoire. Après, la lumière qui rejaillit est retransmise vers le capteur de l’appareil à travers sa lentille. L’iPhone est en mesure d’évaluer le  « temps de vol » grâce à ce processus qui permet d’indiquer de façon précise la distance où se trouvent les objets qui se trouvent dans son champ de vision. FastCompany estime qu’un tel module peut couter deux dollars par appareil.

Il n'est plus possible de faire de commentaire.