Android : la justice Russe est contre la pré-installation des applications Google

Thomas le 16.03.2016 à 7:46 Commentaires fermés sur Android : la justice Russe est contre la pré-installation des applications Google

Google et le navigateur internet Russe Yandex depuis des années ne sont pas sur la même longueur d’onde. D’après la justice Russe, Google profite d’Android pour dominer le marché avec toutes ses applications préinstallés d’où les développeurs russes ne peuvent plus préinstaller ses propres applications.

Google est en opposition avec la justice Russe

Android : la justice Russe est contre la pré-installation des applications Google

Android : la justice Russe est contre la pré-installation des applications Google

Depuis bien des années, Google et la justice Russe sont en conflit pour abus de position dominante, (Google est l’accusé est-il à savoir). Le procès n’a toujours pas pris fin et un nouveau jugement venant du régulateur russe dénonce à  nouveau les pratiques dominantes de Google. Le service de lutte contre les mastodontes affirme que le géant californien abuse de sa position dominante sur Android pour mettre en exergue ses applications et ses propres services ne laissant presque plus place à la concurrence.

D’après les magistrats russes, l’utilisation d’Android implique l’implémentation obligatoire des applications Google ainsi que du moteur de recherche de ce dernier et leur localisation obligatoire sur l’écran principal de l’appareil mobile. Le géant de Mountain View a toujours été gâté du faite qu’aucune mesure n’a été prise contre lui depuis les années où il était arrivé en Russie mais actuellement la justice n’est plus assez d’accord sur cette abus de position de Google et exige que ce dernier modifie un peu le contenu des contrats signés avec les fabricants Android. Parmi les exigences de la justice Russe l’on note l’annulation de la pré-installation obligatoire des applications Google dans les smartphones tournant sous Android, même cas pour le moteur de recherche de la firme.

Google est mal vu par plusieurs

N’oublions pas que c’est en effet ce qui a entrainé la guerre entre Google et Yandex, le moteur de recherche russe qui a obtenu le dernier procès. Google n’étant pas satisfaite du jugement a fait appel et attend un autre procès. D’après nos confrères du quotidien économique américain Wall Street Journal, il n’y a pas que la justice Russe qui ne tolère pas la position dominante de Google mais la Commission Européenne aussi compte aussi en faire un procès. Nous pouvons voir que le géant de Mountain View n’est pas apprécié par tout le monde, plus précisément ses pratiques.

Il n'est plus possible de faire de commentaire.